10 Questions-Réponses sur les Chaudières à Granulés de Bois

Vous envisagez de remplacer le système de chauffage de votre habitation et souhaitez en savoir plus sur les chaudières à pellets ? Voici 10 questions-réponses au sujet des chaudières à granulés de bois afin de mieux connaître le fonctionnement et les caractéristiques de ce type d’installation.

Quel est le principe de la chaudière à granulés ?

La chaudière à granulés fait partie des chaudières biomasse, équipements qui utilisent le bois ou ses sous-produits afin de générer de la chaleur. Les chaudières à granulés sont majoritairement installées afin d’assurer le chauffage d’habitations individuelles et permettent éventuellement de fournir de l’eau chaude sanitaire. Ce type de matériel peut toutefois être mis en place dans des bâtiments comme les gymnases, les établissements scolaires, etc. ou dans le secteur industriel.

Qu’est-ce qu’un granulé de bois ?

Les pellets sont de petits cylindres, fabriqués à partir de résidus de bois. Ces derniers proviennent de scieries, de menuiseries ou encore de coupes forestières. Après des étapes de séchage et de broyage, ces déchets de l’industrie du bois sont compactés afin de former des bâtonnets. Ensuite, les granulés de bois sont conditionnés en sacs ou stockés dans des silos avant d’être livrés chez les clients avec un camion souffleur.

Quels granulés choisir ?

Différents éléments vont influer sur la qualité du granulé et sa performance. Voici quelques exemples :

  • le pouvoir calorifique inférieur, généralement nommé PCI, qui représente la quantité de chaleur générée lors de la combustion ;
  • la densité ;
  • le taux d’humidité ;
  • le taux de fines, etc.

L’absence d’additif est également un critère à privilégier lors du choix des granulés de bois.

Afin de permettre aux consommateurs de bénéficier de garanties sur la qualité des pellets utilisés, trois certifications, qui s’appuient sur la norme internationale ISO 17225-2, sont présentes sur le marché français :

Où stocker les pellets de bois ?

Une chaudière à granulés est généralement associée à un silo, destiné à stocker les pellets. Cet équipement est approvisionné en granulés de bois par un camion souffleur. Certains silos permettent de stocker la quantité de pellets nécessaire pour chauffer le logement durant une année complète.

Plusieurs types de silos existent :

  • silo textile ;
  • cuve en plastique ;
  • silo enterré ;
  • silo construit dans une pièce spécifique.

Le choix de l’installation de stockage va, entre autres, dépendre de la configuration de l’habitation.

Chaudières à granulés de bois

Comment fonctionne une chaudière à granulés ?

Les granulés de bois sont transportés du silo vers la chambre de combustion de la chaudière à l’aide d’une vis sans fin ou d’un système d’aspiration.

C’est la combustion de ces pellets à l’intérieur du foyer de la chaudière qui permet de produire de la chaleur. Cette dernière réchauffe de l’eau destinée :

  • à alimenter directement le chauffage du logement ;
  • ou à approvisionner un ballon tampon afin d’être utilisée pour le chauffage et éventuellement la production d’eau chaude sanitaire.

Quel est l’impact carbone du chauffage aux granulés de bois ?

La combustion des pellets émet moins de dioxyde de carbone (CO2), que des énergies fossiles comme le gaz ou le fioul. Avec une gestion durable des forêts, le bilan carbone du chauffage aux granulés de bois est d’ailleurs faible, car les rejets de CO2 lors de la combustion sont en partie compensés par le dioxyde de carbone absorbé par les arbres au cours de leur croissance.

La possibilité de s’approvisionner en granulés fabriqués en France à partir de résidus de bois collectés à distance raisonnable permet également de limiter l’impact sur l’environnement lié au transport de ce combustible.

Quelle est la consommation annuelle moyenne de granulés ?

La consommation de pellets annuelle varie en fonction d’éléments tels que :

  • la puissance de la chaudière installée ;
  • la température souhaitée dans le logement ;
  • la durée de présence dans l’habitation, qui peut réduire les besoins de chauffage à certains moments de la journée ;
  • la surface et la qualité d’isolation du bâtiment ;
  • la nécessité de fournir également de l’eau chaude sanitaire ;
  • l’emplacement géographique.

Un ordre de grandeur de trois à cinq tonnes peut être considéré pour la consommation annuelle de granulés de bois d’une chaudière à pellets.

Quel est le coût du chauffage aux granulés de bois ?

Pour un usage en chauffage principal, le recours aux granulés de bois se révèle plus économique que le gaz naturel, le fioul domestique ou encore l’électricité. Le coût du chauffage avec des granulés de bois achetés en vrac était d’environ 6,6 centimes d’euros TTC par kilowattheure PCI livré en 2020 (1).

Le gaz naturel et le fioul domestique affichaient un prix légèrement plus élevé (respectivement 7,9 centimes d’euros TTC et 8,2 centimes d’euros TTC par kilowattheure PCI livré). Le tarif pour l’électricité était plus de deux fois supérieur à celui des granulés de bois (17,4 centimes d’euros TTC par kilowattheure PCI livré (1)).

À combien s’élève le prix d’achat d’une chaudière à granulés de bois ?

À titre indicatif, le prix d’achat d’une chaudière à granulés automatique peut varier entre 5000 et 15 000 euros (2). Pour un modèle à condensation, le tarif peut atteindre 20 000 euros. C’est un système de chauffage dont le coût d’acquisition se révèle généralement plus élevé que celui d’une chaudière gaz ou d’une chaudière fioul. Le prix d’installation de l’équipement doit être ajouté à ce tarif d’achat ainsi que le montant relatif à la création ou au raccordement à un conduit d’évacuation des fumées. Cependant, des aides financières sont proposées pour la mise en place d’une chaudière à granulés. Voici quelques exemples de dispositifs :

  • MaPrimeRénov’ ;
  • les certificats d’économie d’énergie (CEE) ;
  • le programme « habiter mieux sérénité » de l’Anah ;
  • les aides des collectivités locales.

À titre d’exemple avec MaPrimeRénov, l’aide perçue pour l’achat d’une chaudière à granulés à alimentation automatique destinée à un logement construit depuis plus de deux ans peut atteindre 10 000 euros pour les foyers les plus modestes (3).

Quel entretien réaliser sur une chaudière à granulés ?

Une chaudière à granulés doit faire l’objet d’un entretien annuel, effectué par un professionnel qualifié (4). Cette inspection permet notamment de vérifier le matériel, de contrôler les réglages de l’équipement et de nettoyer certaines zones de la chaudière.

De plus, un ramonage du conduit de fumées s’avère nécessaire. Sa fréquence résulte du règlement sanitaire départemental en vigueur.

D’autre part, un entretien courant qui dépend du modèle de la chaudière installée doit être réalisé.

Sources :
(1) : ADEME : Synthèse de novembre 2020 de l’enquête sur les prix des combustibles bois en 2019-2020.
(2) : ADEME : poêle à bois, chaudière ou insert ? édition octobre 2019.
(3) : ADEME : Aides financières pour des travaux de rénovation énergétique dans des logements existants.
(4) : Décret du 9 juin 2009 et Arrêté du 15 septembre 2009 relatifs à l’entretien annuel des chaudières dont la puissance nominale est comprise entre 4 et 400 kilowatts.

Vous souhaitez obtenir des renseignements supplémentaires sur les granulés de bois ou un autre produit, n’hésitez pas à contacter notre service client. N’hésitez pas à nous contacter, par mail ou par téléphone au 04.76.08.42.63, pour passer commande ou pour toutes informations supplémentaires.

Avenir du chauffage au fioul, ce que dit la loi ?

Avenir du chauffage au fioul, ce que dit la loi ?

L’année 2022 est une année charnière pour le chauffage au fioul. Dans la batterie de mesures prises pour le gouvernement pour lutter contre la pollution et les émissions de CO2, celles prises pour le chauffage fioul marquent un virage sans précédent pour les...

Pourquoi faut-il acheter ses pellets au printemps ?

Pourquoi faut-il acheter ses pellets au printemps ?

C’est chaque année la même chose ! La plupart des foyers qui se chauffent aux pellets pensent à refaire leur stock au moment des premiers froids, souvent dans l’urgence. Face à cette « mauvaise » habitude, il est pertinent de se poser la question de savoir si il...

Offre de printemps, c’est le moment

Offre de printemps, c’est le moment

Profitez des prix bloqués sur les granulés de bois pendant 2 mois. Pour toute commande de granulés de bois passée entre le 1er avril et le 31 mai 2022, profitez de prix bloqués. Dans un contexte de fortes tensions sur les prix des granulés de bois, Touvet combustibles...

Comment sont fabriqués les pellets de bois ?

Comment sont fabriqués les pellets de bois ?

En 20 ans, les pellets de bois sont devenus familiers pour un grand nombre de foyers français. Avec plus d’1,5 million de ménages qui se chauffent aujourd’hui avec des pellets de bois, ce système de chauffage écologique,...

Passage au Biofioul, dois-je changer ma chaudière ?

Passage au Biofioul, dois-je changer ma chaudière ?

À compter du 1er juillet 2022, il sera interdit d’installer ou de faire installer des appareils de chauffage ou de production d’eau chaude sanitaire émettant plus 300 gCO2eq/kWh PCI dans des bâtiments neufs ou existants. Cette décision prise par décret le 5...

Bien préparer le passage au Biofioul

Bien préparer le passage au Biofioul

Dès le 1er juillet 2022, les émissions de gaz à effet de serre des appareils de chauffage mis en place dans des bâtiments neufs ou existants seront limitées à 300 gCO2eq/kWh PCI. Ce plafond a pour objectif d’orienter les Français vers des combustibles plus respectueux...

Les acteurs de la filière Biofioul

Les acteurs de la filière Biofioul

Afin de limiter l’utilisation du fioul domestique, à l’origine d’émissions notables de dioxyde de carbone (CO2), un combustible de chauffage composé en partie d’ester méthylique de colza va être mis sur le marché en 2022. Dans un premier temps, ce biofioul devrait...

Prix du fioul en France en 2021, évolutions et tendances

Prix du fioul en France en 2021, évolutions et tendances

L’évolution de la réglementation relative aux émissions des équipements de chauffage va entraîner l’interdiction d’installer Le fioul domestique se positionne au troisième rang des énergies de chauffage les plus utilisées en France. Le prix du fioul dépend de...