Réussir l’entretien d’un poêle à granules

L’entretien du poêle à granules est une formalité essentielle pour garantir son bon fonctionnement et optimiser les performances de chauffe de l’appareil. Effectuée en premier lieu par vous-même puis par un professionnel certifié, cette opération est indispensable à tout appareil de ce type. L’entretien quotidien réalisé par vos soins concerne le nettoyage général du poêle à granules. L’entretien annuel, quant à lui, est réalisé par un professionnel certifié qui assure le nettoyage en profondeur de l’appareil et le ramonage du conduit de fumée.


Découvrons en détail les étapes successives du bon entretien d’un poêle à granulés.

Comment nettoyer un poêle à granules ?

Même s’il est moins sujet à l’encrassement qu’un poêle à bois, le poêle à granules nécessite, indépendamment de l’entretien annuel, un nettoyage régulier pour assurer des performances de chauffe optimales.
En condensant l’information détaillée plus loin, nous pouvons retenir cette liste de tâches à effectuer régulièrement, liste susceptible de varier en fonction du modèle du poêle à granulés :

> chaque jour :

  • Vider le bac à cendres

> chaque semaine :

  • Aspirer les cendres à l’intérieur du poêle et dans le réceptacle à pellets
  • Nettoyer la vitre
  • Nettoyer la grille de ventilation
  • Nettoyer la commande électronique
  • Nettoyer les parements extérieurs de l’appareil

L’encrassement du bac à cendres et de l’échangeur de chaleur, peuvent altérer significativement le rendement de votre appareil. De manière journalière, le vidage du tiroir à cendres est indispensable au bon fonctionnement du poêle. Ensuite, de façon hebdomadaire, il convient d’aspirer les cendres entassées dans le réceptacle à pellets et dans la chambre de combustion, la partie intérieure la plus importante du poêle qui accueille les flammes.

Il est à noter qu’en cas d’encrassement trop important, une croûte de mâchefer, résidu de combustion solidifié qui perturbe le bon fonctionnement du poêle, peut obturer les trous du réceptacle à pellets (qu’il faudra ensuite déboucher avec une perceuse). Le décrassage de la vitre grâce à un nettoyant adapté couplé à un chiffon microfibre puis le nettoyage de la grille de ventilation, de la commande électronique et des parements extérieurs de l’appareil, sont eux aussi indispensables. Bien entendu, toutes ces opérations, notamment celle de l’aspiration des cendres, doivent être réalisées lorsque le poêle est à l’arrêt et qu’il a totalement refroidi. Le nettoyage de l’échangeur de chaleur et du collecteur des fumées peut être réalisé par vos soins même si généralement, cette opération est effectuée par un professionnel.

Le professionnel se charge annuellement du décrassage approfondi ainsi que du ramonage et de l’entretien de l’extracteur de fumée. La technologie évoluant chaque jour, il existe désormais des modèles haut de gamme dont le réceptacle à pellets se nettoie en totale autonomie grâce à une double action de la vis sans fin ou à l’aide d’une grille basculante qui projette les cendres dans le tiroir dédié.

Dans la plupart des cas, l’entretien quotidien demeure modeste et rapide, il permet de profiter de toute la puissance de chauffe du poêle à granules, qu’il soit traditionnel, hydro, polycombustible, étanche ou canalisable.

Comment entretenir un poêle à granules ?

Réalisé par un professionnel, l’entretien annuel du poêle à granules (toutes les 2000 heures d’utilisation), est obligatoire à son bon fonctionnement général. De nombreuses opérations de maintenance sont réalisées à cette occasion.
Développées plus bas, les multiples tâches du professionnel se résument ainsi :

● Nettoyage de la chambre de combustion
● Nettoyage du corps de chauffe
● Vérification et entretien de la bougie d’allumage
● Entretien du ventilateur principal du poêle
● Démontage des plaques intérieures de l’appareil pour ôter les amas de cendres
● Vérification du dispositif électrique/électronique
● Contrôle de l’arrivée d’air
● Mise en route fonctionnelle de l’appareil
● Remise d’un certificat d’entretien
● Ramonage du conduit de fumée (2 fois par an)

Le professionnel labellisé RGE, s’attache à nettoyer la chambre de combustion, le corps de chauffe et il effectue le décrassage ou le changement de la bougie d’allumage sans laquelle le poêle ne peut démarrer. Dans la plupart des cas, le professionnel démonte également la plaque arrière en fonte pour ôter les amas de cendres entassés et entretient le ventilateur utile à la propagation de la chaleur dans votre habitat. Une révision générale du système électrique via les câbles et une vérification des tubes du pressostat qui permet l’extinction automatique de l’appareil en cas de dysfonctionnement, est elle aussi de rigueur, tout comme le contrôle d’arrivée d’air et la mise en route fonctionnelle de l’appareil.

Lors de l’entretien général, le ramonage du conduit de fumée ou du tubage, est réalisé grâce à un aspirateur adapté. Il permet d’éviter les risques d’incendie et assure un bon rendement du poêle via l’extraction du goudron fixé tout au long du conduit. L’artisan remet ensuite un certificat de ramonage qui confirme le nettoyage du conduit de fumée, document nécessaire à toute assurance en cas de litige ou d’incendie.

Combien coûte l’entretien d’un poêle à granules ?

L’entretien d’un poêle à granules réalisé par un professionnel dure environ une heure et son coût se situe entre 150 et 200 euros. Il s’effectue en deux temps : L’entretien général de l’appareil et le ramonage du conduit de fumée. L’artisan est amené à démonter les différentes sections invisibles du poêle afin de les nettoyer en profondeur et parfois même, à décortiquer les pièces électroniques qu’il décrasse soigneusement. Il vérifie chaque élément afin de commander les pièces nécessaires et de réaliser des changements au besoin, dont la bougie d’allumage qui doit régulièrement être renouvelée. Bien évidemment, le professionnel sélectionné doit être en mesure de vous présenter son titre de ramoneur-fumisterie certifié pour que l’entretien réalisé corresponde aux normes fixées par l’Union Européenne.

La réglementation pour l’entretien d’un poêle à granules

Fixée par arrêté préfectoral et de façon locale, la conformité de l’entretien du poêle à granules est accessible à travers le règlement sanitaire départemental (RSDT). Son application est effective sur la totalité des localités de chaque département. Sur ce document officiel figure la manière dont le conduit de fumée doit être entretenu afin d’éviter les incendies et d’assurer l’évacuation du monoxyde de carbone (très toxique).

L’entretien annuel du poêle réalisé par un expert, donne accès à un certificat qui doit être conservé deux ans, prouvant ainsi la conformité de l’appareil de chauffe, le bon fonctionnement des brûleurs et le bon état global des joints.

Le ramonage doit être effectué deux fois par an et selon les régions, parfois plus. Selon la Fédération Française des Sociétés d’Assurances, le non-respect de ces réglementations peut, en cas d’incident, diminuer de façon importante le montant des indemnités perçues et faire encourir une amende de 450 euros. Si des victimes sont à déplorer à cause de ce manquement, des frais supplémentaires et dédommagements peuvent être réclamés. Qu’il s’agisse de votre résidence principale ou secondaire, vous êtes tenus de réaliser cet entretien, de la même manière si vous êtes locataire. Enfin, dans le cadre d’une copropriété, le syndic se charge de la formalité de ramonage. Selon le modèle du poêle à granules, vous pouvez être concernés par la norme NF DTU 24.1 qui constitue le référentiel inhérent à l’installation des conduits de fumée, des tubages, des conduits de raccordement et des carnaux. Elle fait état du ramonage, de l’entretien des poêles, de la vérification et du contrôle de l’appareil de chauffe. Les professionnels certifiés ont une connaissance approfondie de cette norme qui permet d’effectuer des installations, des ramonages et des entretiens, dans les règles de l’art.

L’entretien journalier, hebdomadaire, mensuel et annuel du poêle à granules est indispensable pour profiter de toutes les qualités de votre appareil de chauffe et garantir la meilleure sécurité. Réalisée de façon rapide par vos soins ou très approfondie par un professionnel certifié, les gestes d’entretien agissent non seulement sur le rendement du poêle mais également sur sa longévité. Destinés à sécuriser les foyers, à maximiser la puissance de chauffe de l’appareil et à se conformer aux exigences des assurances, l’entretien et le ramonage du poêle à pellets sont incontournables et bienfaiteurs.

Si vous souhaitez obtenir des renseignements sur nos granulés de bois ou planifier une livraison, n’hésitez pas à contacter notre service client. N’hésitez pas à nous contacter, par mail ou par téléphone au 04.76.08.42.63, pour passer commande ou pour toutes informations supplémentaires.  

Les différentes solutions de stockage pellets

Les différentes solutions de stockage pellets

Il existe de nombreuses solutions pour stocker vos granulés de bois dans de bonnes conditions. Elles prennent la forme d’un abri de jardin, de silos de stockage, de bacs ou de contenants pour granulés de bois. Mais comment les utiliser ? Quel système convient le mieux...

Granulés de bois en vrac : Pour qui ?

Granulés de bois en vrac : Pour qui ?

Vous hésitez entre les pellets en sac et les granulés de bois en vrac pour alimenter votre brûleur ? Que ce soit pour un poêle à pellets ou pour une chaudière à granulés, le combustible en vrac nécessite une certaine organisation pour un réapprovisionnement et une...

Est-il possible d’utiliser des pellets bois dans sa cheminée ? 

Est-il possible d’utiliser des pellets bois dans sa cheminée ? 

En tant que propriétaire d’un poêle à bois ou d’une cheminée à bois, vous vous êtes peut-être déjà poser la question de savoir si il vous était possible d’utiliser des pellets bois à la place de bûches pour vous chauffer. La réponse est oui même si quelques...

En savoir plus sur le GNR Biofree

En savoir plus sur le GNR Biofree

Petit retour en arrière, en 2011, le GNR devient obligatoire pour approvisionner les moteurs des engins non routiers. C’est pour répondre aux normes environnementales visant à limiter le réchauffement climatique qu’il remplace son prédécesseur, le fioul domestique. Le...

Comment bien stocker les granulés de bois ?

Comment bien stocker les granulés de bois ?

Chauffer son logement avec un poêle à pellets est sans conteste une solution écologique. Mais voilà, vous ne savez pas où ranger les granulés de bois. Les entreposer à l’intérieur ou les stocker à l’extérieur ? Dans un coffre de stockage, un meuble ou un silo ? Bien...

France Rénov’, le portail de la rénovation énergétique en France

France Rénov’, le portail de la rénovation énergétique en France

Rénover son logement avec le service public France Rénov' En France, le secteur du bâtiment est actuellement responsable de 27 % des émissions de CO2. Pour inciter à la transition énergétique, le service public a créé, le 1er janvier 2022, un nouveau dispositif :...

Touvet Combustibles certifié ENplus®

Touvet Combustibles certifié ENplus®

Des granulés de bois certifiés ENplus® En quête permanente de qualité pour ses clients, la société Touvet Combustibles affiche désormais sa certification ENplus®.  La certification ENplus® pour granulés de bois est obtenue auprès d'un organisme indépendant (en...

Remplacer sa cheminée par un poêle à pellets granulés

Remplacer sa cheminée par un poêle à pellets granulés

La traditionnelle cheminée utilisée depuis la nuit des temps fait peau neuve et laisse désormais place au poêle à pellets granulés. Plus économique, écologique et performant, cet appareil moderne et puissant permet de s'engager concrètement dans la transition...

Les bons gestes pour réduire sa consommation de granulés de bois

Les bons gestes pour réduire sa consommation de granulés de bois

La chaudière à granulés de bois, qui fonctionne avec un combustible écologique, est une option intéressante pour le chauffage d’une maison. Des chaufferies collectives aux pellets sont également installées dans des bâtiments tels que des lycées, des immeubles de...