Passage au Biofioul, dois-je changer ma chaudière ?

À compter du 1er juillet 2022, il sera interdit d’installer ou de faire installer des appareils de chauffage ou de production d’eau chaude sanitaire émettant plus 300 gCO2eq/kWh PCI dans des bâtiments neufs ou existants. Cette décision prise par décret le 5 janvier 2022 (décret n°2022-8) entraîne plusieurs questions concernant les installations en cours de fonctionnement. On vous éclaire pour savoir quoi faire …

Pourquoi l’Etat décide t’il de mettre fin au chauffage au fioul domestique ?

La décision de dire « stop » au chauffage au fioul domestique traditionnel et d’inciter à la transition vers des énergies alternatives s’appuie sur des raisons économiques et, bien entendu, écologiques. Issu de la distillation du pétrole brut, le fioul (aussi appelé mazoute) est une des énergies fossiles les plus émettrices de CO2 lors de sa combustion. En limitant l’autorisation des émissions de CO2 à 300 gCO2eq/kWh PCI à compter du 1er juillet 2022, le gouvernement sort définitivement du jeu le fioul domestique traditionnel. Côté porte monnaie, le prix du fioul domestique reste plus élevé que d’autres sources d’’énergie comme les granulés bois par exemple.

Quels impacts pour les foyers français ? 

Il faut savoir raison garder. Seules les nouvelles installations de systèmes de chauffage fonctionnant à 100% au fioul seront interdites à compter de juillet 2022. Pour les foyers équipés de chaudières au fioul domestique qui fonctionnent normalement (à savoir environ 3,5 millions de résidences principales), il est autorisé de continuer à utiliser le fioul domestique traditionnel sans effectuer aucun changement. L’entrée en vigueur du décret début juillet ne signifie donc aucunement qu’il est nécessaire de changer de chaudière si celle-ci est en bonne état et fonctionne bien.  Ce qu’il faut par contre mémoriser, c’est que nous entrons en phase de transition et que pour toute installation de chaudière dans un logement neuf ou tout remplacement de chaudière vétuste, il sera impératif de choisir un style de chauffage autre que le 100% fioul domestique.

Faut-il prévoir de changer de chaudière  ?

Pas forcément ! Si vous possédez une chaudière au fioul domestique en parfait état de marche, vous pouvez  continuer à l’utiliser. Pour celles et ceux qui souhaitent  d’ores et déjà s’inscrire dans cette transition écologique et répondre au nouveau seuil d’émission de CO2, le tout sans changer de chaudière, il est envisageable de changer le brûleur pour être en mesure d’utiliser le biofioul (fioul contenant un pourcentage de colza). Cette opération coûte entre 1000 et 2000 € selon les modèles de chaudières.  En cas de changement de projet d’une installation neuve, vous n’aurez plus le choix et devrez forcément opter soit pour une chaudière biocompatible, soit pour un mode de chauffage alternatif type granulés de bois… À vous de choisir !


La dynamique est belle et bien amorcée, avec une feuille de route claire, à savoir remplacer 1 million de chaudières d’ici 2023 et se diriger vers une sortie du chauffage au fioul traditionnel d’ici 2028. 

La société Touvet Combustibles, implantée dans le Grésivaudan intervient dans les départements de l’Isère et de la Savoie. Pour tout renseignement sur le biofioul ou sur les autres combustibles proposés par Touvet Combustibles, n’hésitez pas à prendre contact avec le service client.

Les bons gestes pour réduire sa consommation de granulés de bois

Les bons gestes pour réduire sa consommation de granulés de bois

La chaudière à granulés de bois, qui fonctionne avec un combustible écologique, est une option intéressante pour le chauffage d’une maison. Des chaufferies collectives aux pellets sont également installées dans des bâtiments tels que des lycées, des immeubles de...

Quel type de chauffage choisir en 2022 ?

Quel type de chauffage choisir en 2022 ?

Avec la hausse des coûts de l’énergie et la volonté grandissante de s’orienter vers des systèmes de chauffages moins polluants, beaucoup de ménages se questionnent sur quel type de chauffage choisir en 2022 ? Pour du neuf ou de la rénovation, dans cet article, on vous...

Le nettoyage de silo, un nouveau service Touvet Combustibles

Le nettoyage de silo, un nouveau service Touvet Combustibles

Connue et reconnue entre autres pour la distribution de granulés de bois, la société Touvet Combustibles complète son offre de services en proposant le nettoyage de silo par aspiration grâce à l’acquisition d’un nouvel équipement professionnel dédié entièrement à...

Avenir du chauffage au fioul, ce que dit la loi ?

Avenir du chauffage au fioul, ce que dit la loi ?

L’année 2022 est une année charnière pour le chauffage au fioul. Dans la batterie de mesures prises pour le gouvernement pour lutter contre la pollution et les émissions de CO2, celles prises pour le chauffage fioul marquent un virage sans précédent pour les...

Pourquoi faut-il acheter ses pellets au printemps ?

Pourquoi faut-il acheter ses pellets au printemps ?

C’est chaque année la même chose ! La plupart des foyers qui se chauffent aux pellets pensent à refaire leur stock au moment des premiers froids, souvent dans l’urgence. Face à cette « mauvaise » habitude, il est pertinent de se poser la question de savoir si il...

Offre de printemps, c’est le moment

Offre de printemps, c’est le moment

Profitez des prix bloqués sur les granulés de bois pendant 2 mois. Pour toute commande de granulés de bois passée entre le 1er avril et le 31 mai 2022, profitez de prix bloqués. Dans un contexte de fortes tensions sur les prix des granulés de bois, Touvet combustibles...

Comment sont fabriqués les pellets de bois ?

Comment sont fabriqués les pellets de bois ?

En 20 ans, les pellets de bois sont devenus familiers pour un grand nombre de foyers français. Avec plus d’1,5 million de ménages qui se chauffent aujourd’hui avec des pellets de bois, ce système de chauffage écologique,...

Bien préparer le passage au Biofioul

Bien préparer le passage au Biofioul

Dès le 1er juillet 2022, les émissions de gaz à effet de serre des appareils de chauffage mis en place dans des bâtiments neufs ou existants seront limitées à 300 gCO2eq/kWh PCI. Ce plafond a pour objectif d’orienter les Français vers des combustibles plus respectueux...