Comment bien choisir son poêle à granulés ?

Le chauffage aux granulés de bois fait désormais partie des modes de chauffage préférés des foyers français. Plus économique (par rapport au fioul, au gaz et à l’électricité), plus écologique (combustible 100% naturel à partir de résidus de bois, copeaux et sciure), facile à entretenir et garantissant un excellent rendement, le poêle à granulés séduit toujours plus d’adeptes. Vous n’avez pas encore sauté le pas et vous vous demandez comment bien choisir un poêle à granulés, cet article est pour vous !

Retour sur le fonctionnement d’un poêle à granulés 

Si vous ne connaissez pas le fonctionnement d’un poêle à granulés, voici en quelques lignes comment cela se passe. À quelques détails près, un poêle à granulés fonctionne comme une chaudière à gaz ou une chaudière à fioul. Ce qui change, c’est le « combustible » qui est utilisé, ici des granulés de bois aussi appelés pellets.

Au départ, les granulés sont stockés dans un réservoir adossé au poêle (à alimenter avec des sacs de granulés) ou dans un silo (à alimenter grâce à des granulés en vrac) situé à proximité du poêle. De cet espace, les granulés sont dirigés vers la chambre de combustion du poêle grâce à un système de vis sans fin. Selon le réglage choisi, la vis sans fin distribue une plus ou moins grande quantité de granulés, plus ou moins vite. De ce réglage dépend la puissance de chauffage désirée. En brûlant, les granulés dégagent de la chaleur qui est diffusée de façon naturelle par les sorties d’air du poêle ou de façon « forcée » avec un ventilateur qui pulse l’air chaud dans la pièce.

La combustion des granulés peut aussi chauffer l’eau d’un système de chauffage central (radiateurs ou plancher chauffant) ou l’eau d’un ballon pour produire de l’eau chaude sanitaire. Concernant les fumées dégagées lors de la combustion, elles sont évacuées par un tubage d’évacuation.

Les différents types de poêles à granulés

Au moment de choisir son poêle à granulés, on a la possibilité de s’orienter vers différents types de poêles. Selon la configuration de votre habitation et de vos pièces, vous pouvez vous orienter vers :

Un poêle à granulés à convection naturelle : Cette catégorie de poêle à granulés diffuse naturellement la chaleur produite par les sorties d’air du poêle, sans ventilateur et donc sans bruit.

Un poêle à granulés ventilé : Équipé d’un ventilateur, ce poêle à granulés pulse l’air chaud aux 4 coins de la pièce pour une diffusion plus large et un confort optimal. L’inconvénient, le ventilateur émet du bruit.

Un poêle à granulés canalisable : Ce type de poêles à granulés permet de chauffer plusieurs pièces de votre habitation. Le poêle est raccordé à des canalisations qui transportent l’air chaud dans chaque pièce. 

Un poêle à granulés hydro : Comme le poêle à granulés canalisable, le poêle à granulés hydro permet de chauffer l’eau distribuée dans le réseau de tuyaux de votre sytème de chauffage.

Choisir son poêle à granulés en fonction son type d’habitation

Bien choisir son poêle à granulés, c’est choisir un poêle dont la puissance correspond à la dimension de son habitation, ni plus, ni moins ! Même si on peut penser le contraire, faire le choix d’un poêle surdimensionné n’est pas une bonne idée. En effet, lorsqu’un poêle est « empêché » de tourner à plein régime (et donc plutôt au ralenti), il  s’encrasse davantage, consomme plus de granulés et nécessite plus d’entretien. Tout l’enjeu est donc de choisir un poêle à granulés dont la puissance correspond au plus juste à vos réelles besoins.

Pour avoir une idée du poêle à granulés à choisir par type de logement, on peut se référer aux indications suivantes :

> Pour un logement basse consommation (BBC) ou RT 2012 (construit depuis le 1er janvier 2013), il est pertinent d’opter pour une puissance nécessaire de 60 W par m2, donc un poêle à granulés de 6 kW pour 100 m2.

> Pour un logement de norme RT 2005 (construit entre le 1er septembre 2006 et le 31 décembre 2012), on a besoin de 100 W par m2, donc un poêle à granulés de 10 kW pour 100 m2.

> Pour un logement ancien avec une bonne isolation, on peut se cake sur une puissance de 100 W par m2, donc un poêle à granulés de 10 kW pour 100 m2.

> Pour un logement ancien et mal isolé, il est prudent de demander conseil à son professionnel et de réaliser un bilan énergétique avant de faire son choix de poêle à granulés.

Les points importants à vérifier avant de choisir son poêle à granulés 

Pour bien choisir son poêle à granulés, il est important d’être attentif sur trois critères essentiels ; la capacité du réservoir, la programmation et la gestion à distance.

On n’y pense pas toujours au moment de l’achat de son poêle mais remplir le réservoir d’un poêle à granulés est un geste qui peut s’avérer légèrement contraignant à la longue. Il faut porter, soulever le sac au dessus du poêle et le vider de façon manuelle. Pour cette raison, plus la capacité du réservoir de votre poêle à granulés sera importante et moins vous aurez de manipulations à faire.

Pour une utilisation optimale et une meilleure maîtrise de la consommation de votre poêle à granulés, il est nécessaire d’avoir accès à la fonctionnalité « programmation ». Grâce à la programmation, vous pouvez gérer le fonctionnement de votre poêle en toute liberté en le déclenchant uniquement sur les plages horaires souhaitées (avant votre réveil, lors de votre retour à votre domicile) ou en le mettant en mode hors gel en cas d’absence prolongée.

Cela peut paraître optionnel mais le déclenchement à distance s’avère très pratique pour piloter son poêle à granulés au quotidien. Depuis votre smartphone, vous réglez la température souhaitée, vous maitrisez votre consommation et vous gagnez en confort.

La question du bruit des poêles à granulés

Nous l’avons évoqué précédemment. L’un des inconvénients des poêles à granulés est le bruit émis par le ventilateur qui diffuse l’air chaud. Selon les modèles, ce bruit peut se transformer en vraie nuisance. Toutefois il faut pondérer cet avis étant donné que le niveau sonore maximum du ventilateur correspond aux périodes de grand froid, lorsqu’il est demandé au ventilateur de fonctionner en continu. Le reste du temps, le niveau sonore est réduit (en utilisation normale, la plupart des poêles à granulés ne dépasse pas les 40 décibels quand un lave-vaisselle en marche produit 45 décibels). Par sécurité, pour choisir son poêle à granulés sans se tromper, demandez à votre distributeur de pouvoir écouter l’appareil en fonctionnement.

Bien choisir son poêle à granulés demande quelques connaissances et quelques précautions pour ne pas se tromper au moment de votre achat. Dans le moindre doute, n’hésitez pas à interroger votre professionnel ou à demander conseil auprès de Touvet Combustibles.

Touvet Combustibles, côté stockage de granulés

Touvet Combustibles, côté stockage de granulés

Toujours à la pointe en matière de solutions de stockage des granulés de bois, Touvet Combustibles a récemment fait réaliser, par la société française FAO, une extension et une transformation de son site de stockage pour améliorer son processus de réception, de...

Comment nettoyer une vitre de poêle à granulés ?

Comment nettoyer une vitre de poêle à granulés ?

La vitre d'un poêle à granulés est un élément essentiel pour profiter de la chaleur et de la beauté de la flamme. Cependant, il est courant que la vitre du poêle à granulés devienne noire et ternisse avec le temps. Cela peut affecter non seulement l'apparence de votre...

Comment bien entretenir un silo à granulés de bois ?

Comment bien entretenir un silo à granulés de bois ?

Entretenir un silo à granulés de bois est essentiel pour assurer son bon fonctionnement et prolonger sa durée de vie. Pour garantir un résultat optimal et assurer une sécurité totale à votre installation, il est préférable de faire appel à un professionnel comme...

Qu’est-ce que le biofioul ?

Qu’est-ce que le biofioul ?

Le biofioul est un combustible utilisé pour le chauffage, fabriqué avec une part croissante d’ester méthylique d’acide gras (Emag), prioritairement issu de colza cultivé en France. Il est considéré comme une alternative plus respectueuse de l'environnement par rapport...

Les bons gestes d’entretien pour un poêle à granulés de bois

Les bons gestes d’entretien pour un poêle à granulés de bois

Un poêle à granulés mal entretenu est un appareil de chauffage qui s’encrasse plus vite et qui voit sa performance amoindrie. Pour éviter ces désagréments, on vous donne la liste des bons gestes d'entretien pour un poêle à granulés de bois à adopter pour garantir le...

Touvet Combustibles, membre de Propellet France

Touvet Combustibles, membre de Propellet France

Association nationale référente du chauffage au granulé de bois créée en 2008, Propellet France rassemble et fédère, à ce jour, 250 acteurs de la filière du chauffage au granulé de bois qui s’engagent sur la qualité ; installateurs, distributeurs et fabricants de...

La livraison de granulés bois vrac

La livraison de granulés bois vrac

Spécialisé dans la livraison de granulés de bois en vrac certifiés EN Plus A1 et DIN Plus, Touvet Combustibles rayonne principalement sur les départements de l’Isère et de la Savoie. Disposant de ses propres silos de stockage d’une capacité totale de 2000 tonnes,...

L’obligation légale d’entretenir sa chaudière à granulés

L’obligation légale d’entretenir sa chaudière à granulés

Qu’il s’agisse de l’installation ou de l’entretien de sa chaudière à granulés, la première chose importante à savoir est qu’il est incontournable de faire appel à un professionnel pour des raisons évidentes de savoir-faire, de garanties de bon fonctionnement et de...

Focus sur le fonctionnement d’une chaudière à granulés

Focus sur le fonctionnement d’une chaudière à granulés

Vous souhaitez passer au chauffage aux pellets de bois et avez pour projet l’acquisition d’une chaudière à granulés. Mais savez-vous concrètement comment fonctionne une chaudière à granulés de bois ? On vous explique dans les grandes lignes… Anatomie d’une chaudière à...